Août 2016 – Sol Enchantant

17 août 2016 - Le sol du cœur de la Méduse et l'Allée sonore sont prêts pour accueillir le premier Festival de La Méduse Enchantée !
17 août 2016 – Le sol du cœur de la Méduse et l’Allée sonore sont prêts pour accueillir le premier Festival de La Méduse Enchantée !

Ce chantier improvisé a été le plus long et le plus intense car il a réuni trois ouvrages en un seul temps : la finalisation de l’écrin végétal matérialisé par l’anneau de buttes qui entoure le Jardin Musical, la création du sol au cœur de la Méduse et la réalisation de l’allée avec ses 8 sections remplies de matériaux sonores différents.

Porté par l’enthousiasme du Festival tout proche, nous avons réussi ce pari en 10 jours, du 2 au 12 août.

Un grand merci à Jean-Pierre qui a été le Maître incontesté de ce chantier ! Et un grand merci à tout ceux qui ont pu se rendre disponible pour y participer…

 

COMPTE-RENDU DU CHANTIER D’AOÛT 2016

Rien de mieux pour décrire ce chantier que quelques photos et leurs légendes 🙂

2 août 2016 - Livraison des 200 piquets d'acacia en tas devant Le Jardin Musical... Puis tri et répartition en cercle tout autour de la Méduse.
2 août 2016 – Livraison des 200 piquets d’acacia en tas devant Le Jardin Musical… Puis tri et répartition en cercle tout autour de la Méduse.
3 août 2016 - Nous espérions planter les piquets avec une simple pression du godet mais la terre était très dure et nous avons du faire une double tranchée pour les enfoncer en profondeur avant de reboucher le tout avec la terre ameublie. Gloups ! pas si facile...
3 août 2016 – Nous espérions planter les piquets avec une simple pression du godet mais la terre était très dure et nous avons du faire une double tranchée pour les enfoncer en profondeur avant de reboucher le tout avec la terre ameublie. Gloups ! pas si facile…
3 août 2016 - Babu en pleine action pour enfoncer un piquet dans une terre de marbre. Heureusement, les plus forts d'entre-nous se sont succéder à cette tâche ardue tout au long du chantier !
3 août 2016 – Babu en pleine action pour enfoncer un piquet dans une terre de marbre. Heureusement, les plus forts d’entre-nous se sont succédés à cette tâche ardue tout au long du chantier !
4 et 5 août 2016 - Pour réaliser les deux cercles en bois debout délimitant le cœur de la Méduse et l'Allée sonore nous avions estimé qu'il fallait environ 400 piquets. Les 200 piquets ont donc tous été recoupés en 2 ou en 3, ce qui nous a obligés à appointer les chutes. En définitive, il a fallu 490 piquets au total pour finaliser le sol de La Méduse et de l'Allée et nous n'avions pas vraiment réalisé ce que représentait l'appointage de 290 piquets à la tronçonneuse... Là encore, heureusement, nous étions nombreux !
4 et 5 août 2016 – Pour réaliser les deux cercles en bois debout délimitant le cœur de la Méduse et l’Allée sonore nous avions estimé qu’il fallait environ 400 piquets. Les 200 piquets ont donc tous été recoupés en 2 ou en 3, ce qui nous a obligés à appointer les chutes. En définitive, il a fallu 490 piquets au total pour finaliser le sol de La Méduse et de l’Allée et nous n’avions pas vraiment réalisé ce que représentait l’appointage de 290 piquets à la tronçonneuse… Là encore, heureusement, nous étions nombreux !
5 août 2016 - Pour terminer les deux cercles en bois debout et les séparations de l'allée sonore, les piquets n'ont pas suffit ! Heureusement, la forêt de Bois Gérard nous a offert deux jeunes acacias ce qui nous a permis de terminer le soir même.
5 août 2016 – Pour terminer les deux cercles en bois debout et les séparations de l’allée sonore, les piquets n’ont pas suffit ! Heureusement, la forêt de Bois Gérard nous a offert deux acacias ce qui nous a permis de planter les derniers piquets et de finir de les recouper dans la foulée.
8 et 9 août 2016 - Pour le remplissage des cercles, nous avons bénéficié de l'aide d'un maniscopique conduit de main de maître par un voisin ce qui a sauvé nos dos car on n'imagine même pas combien de brouettes de cailloux, de graviers, de terre et de copeaux il aurait fallu acheminer jusqu'à la Méduse pour finaliser le sol et les buttes ! Un travail de Titans ! Rien que l'étalage de tous ces matériaux, cela nous a bien occupés...
8 et 9 août 2016 – Pour le remplissage des cercles, nous avons bénéficié de l’aide d’un maniscopique conduit de main de maître par un voisin ce qui a sauvé nos dos car on n’imagine même pas combien de brouettes de cailloux, de graviers, de terre et de copeaux il aurait fallu acheminer jusqu’à la Méduse pour finaliser le sol et les buttes ! Un travail de Titans ! Rien que l’étalage de tous ces matériaux, cela nous a bien occupés… Les cailloux ont permis de rehausser le niveau là où le dénivelé était le plus important. Les graviers ont fini de remplir la surface. Un géo-textile a été posé sur les graviers pour recevoir les copeaux au cœur de La Méduse et les différents matériaux de l’allée sonore. Et enfin, la terre a permis de finir les buttes qui sont maintenant prêtes à être plantées.
Du 6 au 12 août 2016 - Quelques moments clés en images : Une première vue du sol à niveau avant la pose du géo-textile, la porte d'accès à la Méduse matérialisée par deux chênes séculaires et la sacralisation de l'espace dla fermeture de la butte côté douves qui était restée ouverte pour le chantier
Du 6 au 12 août 2016 – Quatre moments clés en images : Une première vue du sol à niveau avant la pose du géo-textile, la sacralisation de l’espace grâce à la fermeture de la butte côté douves restée ouverte pour le chantier qui a mis en valeur la porte des deux grands chênes séculaires, désormais l’unique accès à La Méduse, la finition de l’allée sonore avec la découpe du géo-textile et la mise en place des matériaux sonores et… les premiers pas sur l’allée presque finie : seul le segments avec le sable reste à remplir ! Que d’émotions !

Ce beau chantier terminé… il ne nous reste plus qu’à préparer le Festival!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *